Très attendu, l’avis de l’Autorité de la concurrence sur l’impact concurrentiel des regroupements des centrales d’achat dans la grande distribution (Auchan-Système U, Intermarché-Casino, Carrefour-Cora) a été publié mercredi 1er avril. Dressant une cartographie détaillée des risques encourus sur le marché des biens de consommation, tant en amont qu’en aval, dans un contexte de forte pression sur les prix, le « gendarme » de la concurrence considère que ces alliances pourraient contribuer à réduire la qualité, l’investissement, l’innovation, voire évincer certains fournisseurs.

« Il est important que la grande distribution corrige ses alliances pour prendre en compte les risques concurrentiels », prévient Bruno Lasserre, le président de l’Autorité. « Faute de quoi, poursuit-il, l’Autorité de la concurrence pourrait s’autosaisir pour mener une procédure contentieuse pour entente. »